St-Pierre Chiropratique
819 322-5214

Optimiser votre potentiel de santé

Blogue

Trucs pour la famille occupée

Publié le 4 mars 2018 à 15:50

RIEZ!

Un petit moment de rigolade peut avoir des effets impressionnants sur votre corps. En effet, consacrer 60 secondes par jour à rire vous permet de sécréter des endorphines et détendre vos muscles. En plus de libérer les tensions, cela amènera une ambiance sympathique à la maison, un bon moment familiale dont tous se rappelleront. Vous travaillerez ainsi votre santé autant physique que mentale!


RESPIREZ!

Dans votre vie effrénée, avez-vous déjà pris quelques minutes pour prendre conscience de votre respiration? Elle en dira long sur votre état d’esprit. En effet, plus elle est courte et rapide, plus votre niveau actuel de stress et de tension est élevé. Prenez quelques instants de pleine conscience en vous concentrant sur des respirations longues et profondes et ressentez la différence de votre état d’esprit. Et pourquoi ne pas la proposer à vos enfants lorsque ceux-ci sont BEAUCOUP trop excités?! Faites-les prendre conscience de leur respiration et même de leur rythme cardiaque. Vous pourriez même utiliser cela pour leur proposer un petit jeu : "Qui a le moins de battement cardiaque en une minute?!" Ce sera le retour au calme assuré!

 

BOUGEZ!

On le sait et on l’entend à maintes et maintes reprises ; l’importance de bouger. Si vous n’avez pas de temps à consacrer à un entraînement physique régulier, pourquoi n’allez-vous pas jouer à l’extérieur avec vos enfants? Vous ferez d’une pierre deux coups puisque toute la famille aura dépensé son énergie et profité de l'air pur.

 

PLANIFIEZ!

Un autre élément dont on se fait constamment parler est l’alimentation saine. Le but ici n’est pas de vous mentionné quel aliment est bon ou pas pour la santé de votre famille. L’objectif est de vous donner des trucs pour réaliser de bons repas vites faits, bien faits plutôt que d’opter pour des plats déjà préparés à valeur nutritive moindre. Pour ce faire, planifiez vos repas pour la semaine ainsi que la liste des ingrédients dont vous aurez besoin. De cette manière, vous sauverez du temps à l’épicerie, du gaspillage et vous saurez quoi manger à chaque repas de la semaine. Lorsque vous avez un peu de temps devant vous, prenez de l’avance dans la préparation des repas de la semaine.


DÉLÉGUEZ!

Le moment de la préparation du souper n’est pas toujours de tout repos lorsqu’on a des enfants. Dépendamment de leur âge, mettez-les à la tâche. Par exemple, demander leur aide pour sortir des ingrédients, mesurer des quantités, brasser ou laver des légumes. De cette manière, en plus d’alléger votre tâche, vous leur ferez prendre conscience et les intéresserez à la cuisine et à l’alimentation.


REPOSEZ-VOUS!

Vos enfants sont jeunes et font encore des siestes? Profitez-en pour en faire une vous aussi. Il est démontré qu’un petit somme de seulement 15 minutes améliore votre vigilance, votre concentration et votre énergie. Cela aura également des répercussions sur votre système immunitaire qui sera renforcé.

 

JAZZER VOS DÉJEUNERS!! 

Les smoothies vous connaissez? Pour les matins pressés, il s’agit d’une excellente option nourrissante, qui demande peu de temps de préparation. Les possibilités sont multiples. Allez-y selon l’humeur de la famille et pourquoi ne pas en inventez au nom de chacun des membres de la famille? Le mercredi matin pourrait être le smoothie de votre petite dernière qui comprend ses aliments préférés : Fraise, bananes, beurre d’amande et lait de soya à la vanille! Pour avoir quelque chose d’un peu plus consistant, broyez-y également ses céréales préférées!


DÉGAGEZ DU POSITIVISME !

Les gens négatifs ne dégagent pas une belle énergie. En plus, se sont souvent eux qui grugent la nôtre! Écoutez-vous parler à vos enfants : « Ne fais pas ça », « Arrête de crier », « Ne cours pas », etc. Voyons-le d’un autre angle. Quelles sont les pensées qui envahissent votre esprit? « Je suis fatigué », « Je n’ai pas le temps », « Je suis découragé ». Quel message cela envoi-t-il au reste de votre corps? Encore pire, au monde extérieur? Inconsciemment, cela se répercute sur l’ensemble de votre organisme et sur l’image que vous projetez auprès des personnes qui vous entourent. Lorsque les tensions montent, faites-une petite introspection de vous-même et essayer de constater qu’est-ce que vous dégagez. Au lieu de dire que vous êtes fatiguée, est-il moins dramatique de dire : « Je pourrais avoir plus d’énergie »? Cela vous amène vers une réflexion et peut-être même jusqu’à l’action pour contrer cette sensation qui vous habite.


PROSPÉREZ!

Dans un même ordre d’idée, si vous aviez devant vous deux personnes : l’une dont le regard est vers le sol, les épaules voûtées vers l’avant et l’autre la tête bien droite, le regard au loin et les épaules bien au-dessus du tronc. À laquelle de ces deux personnes feriez-vous le plus confiance? La réponse est évidente. Alors adoptez une posture de confiance! Cela commence à la maison et constitue une habitude à acquérir autant pour vous que pour le reste de votre famille. Exigez d’être bien assis à table et sur le divan. De mauvaises habitudes de posture prises en bas âge risquent d’entraîner des répercussions non-négligeables à long terme.


PRÉVENEZ!

Personne n’a envie que la famille tombe malade! Il est possible de mettre toutes les chances de son côté et d’éviter de manière tout à fait naturelle que les mauvais microbes vous paralysent en ce début de printemps. Comment? Par la prévention! Avec un système nerveux qui fonctionne à 100%, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que vos systèmes (dont le système immunitaire) fassent leur travail convenablement et repoussent les mauvais intrus. Et qui est le spécialiste du système nerveux? On vous laisse devinez!


L'équipe St-Pierre Chiropratique

Catégories : Bien penser

Publier un commentaire

Oups!

Oops, you forgot something.

Oups!

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires